Alternatives & Préventions

En cas de prédispositions génétiques, des mesures préventives peuvent être prises.

   - Dès le début de la grossesse, il est recommandé de réduire, voir de supprimer tout aliment facteur d'allergies ou d'intolérances.

   - Lors de l'accouchement, l'allaitement doit être conseillé en première intention avant tout autre alternative, minimum 3 mois. Le lait maternel est l'aliment idéal pour le nourrisson, primordial pour construire son système immunitaire et assurer une meilleure réponse en termes d'allergies.

   - Le sevrage doit être retardé, si possible vers 6 mois, et, la diversification alimentaire débutée plus tard également, de préférence vers 7-9 mois, sur les conseils d'un professionnel de la santé avisé.

   - Lors du sevrage, les préparations infantiles proposées sont actuellement, pour majorité, à base de protéines de lait mais d'autres alternatives existent.

   - Pour les nourrissons allergiques, on trouve:
   • des laits hypoallergéniques : mais contenant des fragments protéiques de lait
   • des isolats de soja : mais pouvant être responsable d'allergies croisées avec les protéines de lait et contenant des teneurs trop élevées en isoflavones, comme l'a démontré l'AFSSA en 2005
   • des hydrolysats partiels de protéines végétales : actuellement une des meilleures alternatives.

Cette dernière alternative étant idéale, nous avons fait développer, en partenariat à des professionnels reconnus, pour notre gamme Bébé MANDORLE, un nouvel hydrolysat partiel de protéines de riz 100% Bio alors qu'il n'existait pas en Bio auparavant.

Bébé MANDORLE & Maman