Le Contexte en Nutrition Infantile

Règlementation

Les préparations infantiles appartiennent aux DADAP (= denrées alimentaires destinées à une alimentation particulière) et sont soumises à une règlementation précise selon la catégorie de l'aliment. Certaines préparations infantiles spécifiques répondent à une réglementation stricte des ADDFMS (=aliments destinés à des fins médicales spéciales) qui encadre la prescription et la commercialisation, uniquement réservée au réseau pharmaceutique.

Les préparations infantiles doivent satisfaire à deux Directives Européennes, et deux Arrêtés au niveau national. Ceux-ci concernent les enfants en bas âge, en bonne santé ou pouvant manifester des troubles d'intolérances ou d'allergies.

- La Directive CE 2006/141 et l'Arrêté du 11 avril 2008 : régissent les préparations pour nourrissons et de suite avec comme uniques sources de protéines autorisées:
   • les protéines de lait
   • les isolats de soja,
   • les hydrolysats de protéines végétales

- La Directive CE 2006/125 et l'Arrêté du 1er juillet 1976 : régissent, entre autre, les préparations à base de céréales dont les céréales à complément protéinique, pour lesquels les seules protéines autorisées sont mentionnées ci-dessus.

Les préparations à base d'hydrolysat partiel de protéines végétales peuvent répondre aux textes réglementaires à la fois pour les nourrissons en bonne santé et également pour des fins médicales spéciales, selon les spécificités du produit.

Contexte Nutrition Infantile BBM

Composition Nutritionnelle

La composition est souvent basique standardisée et nécessite des ajouts de nutriments (vitamines, minéraux, acides aminés, nucléotides...) pour répondre à des fins réglementaires. Ces formulations peuvent présenter certains avantages et inconvénients selon les marques. Le choix des ingrédients dépend du positionnement du fabriquant mais également du procédé de fabrication.

Procédés de fabrication

Actuellement, la majorité des préparations sont obtenues par atomisation ou spray-drying qui implique une succession d'opérations technologiques pouvant avoir des conséquences sur la qualité et les propriétés des poudres, dont dépend l'intérêt nutritionnel. D’autres alternatives existent plus respectueuses comme le procédé à froid.